Rechercher
  • Eric Fontaine

Bonne nouvelle pour les acquéreurs, Bercy desserre la vis

Afin de limiter le sur endettement des ménages Français, le gouvernement à pris il y a un an un certain nombre de mesures rendant plus strict l'accès aux emprunts immobiliers.

Cette rigidité de l'accès au crédit a entrainé une explosion des refus de crédit de 5,5% en 2019 à 10,7% en 2020.


Bercy, par l'intermédiaire de Bruno Le Maire a allégé ces mesures afin de favoriser l'accès à la propriété et ce, autour de 3 axes.


Tout d'abord, Le taux d'endettement jusqu'alors autorisé jusqu'à 33% maximum, est désormais fixé à 35%.


Ensuite, la durée maximale des remboursements de crédit a été rallongée de 2 ans, passant de 25 à 27 ans, ce qui permet de réduire fortement les mensualités, et ainsi augmenter le pouvoir d'achat des ménages.


Et enfin, les banques avaient la possibilité de déroger aux règlementations gouvernementales à hauteur de 15%. Ce taux est aujourd'hui passé à 20%, ce qui offre une plus grande flexibilité aux banques pour l'octroi des crédits.




3 vues0 commentaire